Megazine

 

Monsieur Pascal Teixeira da Silva, Ambassadeur français chargé de la migration, en compagnie d’une délégation de quatre (4) membres

 

S.E. M. Mamadi TOURE, a reçu en audience, ce mercredi 13 décembre 2017, un groupe d’Ambassadeurs et diplomates occidentaux (Etats-Unis, Japon, France, Union Européenne,

 

L’Ambassadeur de Guinée au Koweït Son Excellence Monsieur Mamady TRAORE a présenté au palais Bayan ses lettres de créances à son ALTESSE CHEICK SABAH

Monsieur le Ministre Talibé Sylla représentant du PM,

Monsieur les membres du gouvernement,

Madame le Ministre sortant,

Monsieur le Secrétaire général du gouvernement, Président de la présente cérémonie,

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs,

 

Chers Collègues,

Je voudrais tout d’abord rendre grâce au tout Puissant ALLAH mon créateur pour le bienfait dont il me gratifie une fois encore en faisant porter le choix sur ma modeste personne pour servir mon pays dans les nouvelles fonctions de Ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger.

En ce moment solennel de passage de témoin qui nous réunit ici cet après-midi, je suis animé d’un double sentiment.

D’abord un sentiment de reconnaissance à l’égard de S.E. Professeur Alpha Condé, Président de la République, Chef de l’Etat, qui, après m’avoir confié, en 2011, la responsabilité de représenter notre pays auprès des Nations Unies, m’a demandé il n’y a pas longtemps de servir cumulativement comme son conseiller spécial en charge de l’intégration africaine.

Je voudrais donc exprimer ma profonde gratitude au Président de la République, architecte en Chef de notre diplomatie, pour l’opportunité qu’il m’offre de servir à nouveau mon pays en qualité de Ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger et de diriger, en son nom, la diplomatie guinéenne.

Comme à mes postes précédents, je m’emploierai avec vigueur, rigueur, honneur, et intégrité dans mes nouvelles fonctions, à opérer le renouveau nécessaire de notre diplomatie, en vue de mériter cette nomination et conforter le retour effectif de la Guinée sur l’échiquier international.

Qu’il me soit permis à présent de rendre hommage à toutes celles et tous ceux qui m’ont précédé à ce poste stratégique, particulièrement à Madame Hadja Makalé Camara à qui je succède aujourd’hui, pour les efforts consentis au service de la Diplomatie Guinéenne.

Mes vœux les meilleurs l’accompagnent dans ses futures entreprises.

Mesdames et Messieurs,

 

Chers Collègues,

Le second sentiment qui m’amine est celui d’humilité au regard des défis multiples et variés auxquels la diplomatie Guinéenne est confortée.

C’est cette humilité, qui permet d’observer le recul et la sérénité nécessaires pour prendre l’exacte mesure des différents défis.

Ces défis qui nous interpellent tous, ne sont toutefois pas insurmontables et ils appellent à de profondes réformes pour faire de notre département la locomotive de mise en œuvre de la vision éclairée du Président de la République en matière de relation internationales.

Sans prétendre faire un diagnostic exhaustif à ce stade, il est évident que notre diplomatie souffre d’insuffisances sérieuses et est confrontée à un problème aigu de qualification des cadres et de précarité de leurs conditions de travail. Aussi, dois-je noter que l’application de la carrière diplomatique qui crée de nombreuses frustrations et installe le désœuvrement dans les différents services de notre département.

Face à cette situation, nous devrons adopter, au plan interne, une culture privilégiant les performances de travail, la compétence, la proactivité, l’esprit d’équipe, l’inclusion, la loyauté, la transparence, l’intégrité, la déontologie, l’exemplarité et le respect de la hiérarchie.

La modernisation de nos instruments et méthodes de travail, la célérité dans le traitement du courrier et des dossiers, l’amélioration de la communication avec la Présidence, les autres départements ministériels et les missions diplomatiques.

Le respect des procédures et des délais de ratification des accords et conventions signés par la Guinée ainsi que leur conservation adéquate, sont autant de pré requis pour redynamiser l’action de notre Ministère et permettre ainsi à la diplomatie guinéenne de jouer pleinement le rôle qui lui revient sur scène internationale.

 

Chers Collègues,

Dans les jours, semaines et mois à venir, nous nous attèlerons ensemble tout d’abord à accompagner le Président de la République dans sa haute mission à la tête de l’Union Africaine, en vue d’honorer la Guinée et mériter la confiance que lui ont portée ses Pairs Africains. Les initiatives inédites qu’il a prises doivent être soutenues par un corps diplomatique dynamique, proactif et performant.

Parallèlement, nous devrons également engager de profonde réflexions sur l’orientation de l’activité diplomatique du Pays et prendre des mesures audacieuses, en vue de :

1. Renforcer la coopération sous régionale, régionale et internationales ;

2. Rationaliser l’action diplomatique et l’adapter aux enjeux et réalités géopolitiques et économique actuels ;

3. Mettre en œuvre et promouvoir une vraie diplomatique économique ;

4. Poursuivre l’effort diplomatique nécessaire à la défense de nos intérêts et au rayonnement de notre Pays dans le concert des nations en cohérence avec nos engagements au sein des organisations intergouvernementales ;

5. Remobiliser nos compatriotes à l’étranger, veiller à leur sécurité dans leurs Pays de résidence et promouvoir leur retour et leur réinsertion, ainsi que leur participation au développement socioéconomique du Pays ;

6. Veiller à l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel diplomatique, la mise en œuvre effective des plans de carrière, la formation, le perfectionnement, la valorisation de l’expertise des ressources humaines aussi bien au département central que dans les services extérieurs ;

7. Renforcer la présence des Cadres Guinéens dans les institutions régionales et internationales.

Dans cette perspective, et avec l’accord du Président de la République, nous nous emploierons à l’organisation rapide d’une Conférence diplomatique, en vue d’identifier tous les dysfonctionnements et goulots d’étranglement qui paralysent notre diplomatie, et procéder aux réformes qui permettront d’adapter notre outil diplomatique aux enjeux du développement socioéconomique de notre Pays dont il doit être un artisan majeur.

 

Chers Collègues,

Avant de terminer, je voudrais vous réitérer toute ma disponibilité et mon engagement à mener les chargements qualitatifs nécessaires à la relance de notre diplomatie et cela faisant, je continuerai à être guidé par l’amour et l’ambition que j’ai toujours eus pour ma patrie, par le sens de l’honneur, l’intégrité et l’esprit d’équipe qui sont des valeurs dont dépendent en grande partie le travail bien fait et la réussite de notre mission.

Aussi, je voudrais réitérer mes remerciements à vous tous ici réunis, pour votre présence à cette cérémonie qui consacre ma prise de fonction et exhorter chacun d’entre vous à apporter votre pierre à l’édifice commun.

Je sais compter sur l’esprit patriotique, le sens des responsabilités et la disponibilité de chacun et de tous, pour qu’ensemble, nous puissions mener à bien la mission qui nous a été confiée par le Chef de l’Etat et rehausser l’image de la diplomatie guinéenne.

Je vous remercie

Une mission du Département de la Sécurité Intérieure (DHS) a été reçue, lundi 13 novembre 2017, par Son Excellence Monsieur Mamadi Touré,

Le Carnet d'adresses du ministère est une excellente ressource offrant une bonne quantité d'informations utiles concernant le ministère des affaires étrangères, il contient les contacts des travailleurs et les directions. C'est un choix évident pour tous ceux qui cherchent régulièrement à contacter le département.

Mamadi TOURE 
Ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger

Contactez-nous

Joomla forms builder by JoomlaShine

Abonnez-vous à notre newsletter et restez au courant des derniers développements au Ministère des Affaires Etrangères

T: +224 656 28 12 35

E: contact@mae.gov.gn
Go to top