Coopération Guinée – Italie

Conakry, le 20 novembre 2023
Son Excellence Dr Morissanda KOUYATÉ, Ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des guinéens établis à l’étranger a reçu lundi matin une délégation italienne conduite par Monsieur Michele BAIANO, Envoyé Spécial de la Première Ministre italienne.
Le chef de la délégation italienne a remercié SEM le Ministre pour sa disponibilité et l’accueil chaleureux qui a été réservé à sa délégation. Il a souligné que l’objet de la mission est d’échanger avec les autorités guinéennes sur la possibilité de renforcer davantage la coopération entre les deux pays y compris les questions de migration.
Il a exprimé la volonté de son gouvernement à travailler avec la Guinée pour structurer la migration irrégulière qui endeuille le continent Africain.
Très heureux de recevoir cette forte délégation du Gouvernement italien, le chef de la diplomatie guinéenne a, au nom du Président de la Transition, souhaité la bienvenue à ses hôtes avant de les rassurer de la disponibilité et de l’engagement du Gouvernement à travailler avec les autorités italiennes pour le renforcement de la coopération bilatérale dans tous les domaines y compris les questions de migration irrégulière mais également pour la pérennisation des acquis de cette coopération.

Coopération Guinée – Egypte

Conakry, le 13 octobre 2023
En fin de mission en République de Guinée, SEM Tamer Mohamed Kamal ELMILIGY, Ambassadeur de la République Arabe d’Egypte en Guinée fait ses adieux ce vendredi à Son Excellence Dr Morissanda KOUYATÉ, Ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des guinéens établis à l’étranger.
Dans une ambiance empreinte d’émotion, SEM l’Ambassadeur a remercié le Chef de la diplomatie guinéenne pour sa disponibilité et son esprit d’ouverture, et lui a demandé de transmettre toute sa reconnaissance au Président de la République, Chef de l’Etat, le Colonel Mamadi Doumbouya. Il a également remercié le peuple de Guinée pour sa généreuse hospitalité.
A son tour, le Chef de la diplomatie guinéenne a, au nom du Chef de l’Etat, et du Premier Ministre, remercié S.E. Monsieur l’Ambassadeur pour les quatre années passées en Guinée. Il a salué le travail remarquable réalisé dans le cadre du renforcement des liens d’amitié et de coopération entre les deux pays.

Arrivée du Ministre des Affaires Etrangères de la République Islamique de Mauritanie à Conakry.

Conakry, le 09 octobre 2023
En visite de travail à Conakry, SEM Salem Ould Merzoug, Ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Mauritaniens de l’extérieur, Envoyé spécial du Président de la République Islamique de Mauritanie, et le Haut-Commissaire de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) ont été accueillis à l’aéroport International Ahmed Sékou Touré par Dr Morissanda KOUYATE, Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Guinéens établis à l’Etranger.
A sa descente de l’avion, le Chef de la diplomatie mauritanienne a remercié son Homologue guinéen pour l’accueil chaleureux avant de souligner l’objectif de sa visite en Guinée.
Il est revenu sur les liens séculaires d’amitié et de coopération entre la Guinée et son pays tout en transmettant les chaleureuses salutations de son Président à Son Excellence Colonel Mamadi DOUMBOUYA, Président de la République.
Il a indiqué que sa visite s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale émanant de la volonté des deux Chefs d’Etat qui ont échangé à New-York à l’occasion de la 78ème Session de l’Assemblée Générale des Nations Unies autour du fonctionnement de l’OMVS.
Dr KOUYATE a, à son tour, souhaité la bienvenue et un excellent séjour à la délégation en terre africaine de Guinée avant d’indiquer que sur instruction des deux Chefs d’Etat, ils doivent travailler très rapidement à aplanir les divergences autour du fonctionnement de cette Institution Intergouvernementale pour la gestion du bassin versant du fleuve Sénégal, qui s’étend sur une superficie de 289 000 km2.
Il convient de rappeler que l’OMVS est chargée de l’application de la Convention du 11 mars 1972 relative au Statut du fleuve Sénégal. Elle assure, à cet effet, la promotion et la coordination des études ainsi que les travaux de mise en valeur des ressources du bassin. Les pays membres sont : la Guinée, la Mauritanie, le Sénégal et le Mali.